Des examens officiels sur fond d’insécurité

Plus de 200 mille  enfants  participeront aux officiels de la 9e année fondamentale qui se tiendront du 20 au 24 juin en cours dans les dix départements du pays.

Lors d’une conférence de presse tenue le mercredi 15 juin 2022 à l’inspection général du ministère de l’éducation Nationale et de la formation professionnelle, le directeur général ministère de l’éducation nationale, Meniol jeune  a  rassuré que toutes les dispositions  sont déjà prises  en vue de l’organisation des examens officiels de la 9e année fondamentale cette année.

Pas moins de deux cent  mille trois cent quatre- vingt candidats sont attendus à ces épreuves qui se dérouleront du 20 au 24 juin a indiqué le directeur général du MENFP.

Dans cette perspective, Méniol Jeune dit miser sur la compréhension de tous les secteurs vitaux du pays en vue de la pleine réussite de ces évaluations.

L’école est apolitique, quel que soit le secteur auquel  on appartient, on doit faire preuve d’indulgence vis à vis des  élèves, souligne le directeur estimant que l’organisation  de tout mouvement de protestation pendant la période des examens pourrait compromettre la chance de réussite des candidats.

Ces examens seront réalisées une nouvelle  fois sur fond de défis non relevés par les autorités, comme l’insécurité, le kidnapping et la guerre des gangs qui sévissent en Haïti.

Ainsi, des milliers d’ enfants  habitant dans des quartiers tels que: le Bel air, Village de Dieu, Grand Ravine, Martissant et dans la commune de la Croix-des-Bouquets n’ont pas pu fréquenter l’école ou terminer l’année scolaire, à cause de la  situation de terreur qui s’est installée dans ces zones.