La Suisse dispose de 5 milliards de gourdes pour aider au relèvement du grand sud

L’ambassade de suisse de concert avec le gouvernement haïtien a présenté le jeudi 21 avril 2022 un programme de coopération 2022-2024. L’objectif est d’atténuer la vulnérabilité de la société haïtienne en la rendant plus  résiliente face aux catastrophes naturelles. Un montant d’environ 43.1 millions de francs suisse soit cinq milliards de gourdes sont déjà disponibles pour la réalisation de ce programme. 

Ce nouveau Programme de l’ambassade la Suisse en Haïti, projette d’intervenir sur 2 axes principaux à savoir : la gouvernance locale et le renforcement de la résilience de la population et des institutions au niveau du grand sud d’Haïti.

Ainsi, des secteurs comme: la décentralisation, la reconstruction, la réduction des risques et désastre, l’agriculture et la sécurité alimentaire.

Sur le plan de la résilience, le projet envisage la formation professionnelle, l’entreprenariat, la promotion et la protection sociale afin de mieux éviter les chocs et parvenir au développement économique des zones ciblées.

Pour y parvenir, ledit programme s’articule autour de quatre principes de travail : la consolidation des acquis, l’institutionnalisation des programmes portés par la coopération suisse, le renforcement du triplex aide-humanitaire/développement/paix et le maintien des acteurs au centre.

 

Par-dessus tout, l’agriculture reste l’un des piliers de ce programme, selon le chargé d’affaire de l’ambassade de la Suisse en Haïti Fabrizio Poretti qui table sur la nécessité de développer l’agro-industrie dans le pays.

La ministre de la culture et de la communication Emmelie Prophète Milcé n’a pas tarit d’éloges envers la Suisse qui selon elle, reste toujours un partenaire sûr pour les communautés touchées par des catastrophe en Haïti.

Selon le dernier rapport du programme de coopération 2018-2021 entre la Suisse et Haïti, près de 19.99 millions de francs suisse soit 2 milliards de gourdes ont été dépensé dans la péninsule sud du pays.

Le programme de coopération 2022-2024 vient dans un contexte particulier marqué par la guerre en Ukraine.

Apres la visite de la Directrice générale de la Direction du  Développement et de la Coopération, Patricia Danzi dans le grand sud, la suisse dit vouloir toujours rester concentré sur le grand sud du pays afin de terminer les travaux en cours de réalisation et aussi de  mieux évaluer ses realisations sur terrain.